Retrouvez-nous sur le blog
 
 
  Il s’agit de s’intéresser à ceux qui résistent sur le terrain en créant
dès maintenant des situations nouvelles ouvertes sur l’avenir.
 
   
   
 
 
Avant-garde
Nous contacter : mediascreation@club-internet.fr
 
   
     
 
 
Quand on aime la vie on va au cinéma
Un film du groupe Cinéthique,
16 mm, 90 minutes, 1975



Quelle avant garde ?

Mai 68 ou le cinéma en suspens
De David Faroult et Gérard Leblanc, Festival Résistances et Editions Syllepse, 1998

Louis Althusser et la théorie du cinéma en France



Quand on aime la vie on va au cinéma

Un film du groupe Cinéthique,
16 mm, 90 minutes, 1975

Chaque activité sociale trouve au cinéma des représentations qui sont elles-mêmes en contradiction avec la vie réelle des acteurs sociaux.
C'est que les représentations cinématographiques sont organisées sur la base de l'organisation de la société.
Le film s'emploie à analyser les différents types de relations qui unissent le cinéma
à la société de son temps.
Le découpage de ce film, provisoirement indisponible, a été publié dans le n°17-18
de la revue Cinéthique.


..............................................................

De David Faroult et Gérard Leblanc,
Festival Résistances et Editions Syllepse, 1998.

Quel est le rapport du cinéma aux conceptions du monde qui lui sont extérieures,
aux idéologies qui traversent et divisent la société ?
Comment articuler politique et cinéma sur un autre mode que celui de la représentation ?
Comment la vie imaginaire peut-elle enrichir la vie réelle sans se substituer à elle ?
Comment faire un cinéma qui ne participerait pas à la reproduction de la société
que l'on refuse ?
Quels moyens se donner pour que le cinéma devienne un des leviers de la transformation de la société ?
Ce livre propose au lecteur de renouer le fil interrompu d'une réflexion théorique
et pratique toujours vivante et ouverte.


Mai 68 ou le cinéma en suspens



   
 
     
Association Médias Création Recherche © 2013 Tel: 03 25 87 35 48 mediascreation@club-internet.fr